Le blog de Jacques Rigaut par Jean-Luc Bitton son biographe & Emma Rebato

eXTReMe Tracker

"Mon livre de chevet, c'est un revolver."


Ce blog est le livre "Debord" de mon travail en cours sur Jacques Rigaut,
un «work in progress», souvent méconnu, du biographe à l'oeuvre...
(Cette biographie paraîtra chez Denoël.)

Jean-Luc Bitton



:: 28.9.08 ::

Projections
 





JLB - 28.9.08


:: 26.9.08 ::

Jacques Rigaut sur eBay
 




Ici

Merci à Jean-Christophe Napias


JLB - 26.9.08


:: 25.9.08 ::

Jacques Rigaut sur TF1
 



JLB - 25.9.08


:: 24.9.08 ::

Love Affair
 



Il est probable que cette femme ait eu une liaison avec Jacques Rigaut. Elle connaîtra également la même fin tragique : suicide par arme à feu.


JLB - 24.9.08


:: 22.9.08 ::

Ronet vs Delon
 



A 21H ce soir sur Arte pour les inconditionnels (dont je fais partie) de Maurice Ronet, "Plein soleil" (1959) le film de René Clément ou quand Delon tue Ronet pour la première fois. La seconde, ce sera la noyade forcée dans "La piscine" (1969) de Jacques Deray.

Résumé

Tom est engagé par le riche Greenleaf pour ramener aux états-Unis son fils Philip qui passe de trop longues vacances en Italie auprès de sa maîtresse. Constamment humilié par le capricieux jeune homme, Tom décide d'inverser leurs destinées...

"Maurice Ronet, enfin, a pris comme une dimension inattendue. Ce comédien trop sensible restait jusqu'à présent prisonnier de ses moyens. Ici, il s'évade de lui-même." Michel Aubrant, Paris Presse, 12 mars 1960

Générique

Scénario : René Clément, Paul Gégauff
Image : Henri Decaë
Musique : Nino Rota
Montage : Françoise Javet
Décors : Paul Bertrand
Son : Jean-Claude Marchetti
Production : Paris-Films, Production Titanus
Interprétation : Maurice Ronet (Philip), Alain Delon (Tom), Marie Laforêt (Marge), Elvire Popesco (Mme Popova), Erno Crisa (l'inspecteur Riccordi), Frank Latimore (O'Brien), Billy Kearns (Freddy), Romy Schneider (l'amie de Freddy)





JLB - 22.9.08


:: 21.9.08 ::

Beau comme...
 


L'énigme d' Isidore Ducasse par Man Ray

"J'ai reçu la vie comme une blessure, et j'ai défendu au suicide de guérir la cicatrice. Je veux que le Créateur en contemple, à chaque heure de son éternité, la crevasse béante. C'est le châtiment que je lui inflige."
(Les Chants de Maldoror - Chant troisième - Lautréamont)


JLB - 21.9.08


:: 19.9.08 ::

Lectures
 



Dictionary of Real People and Places in Fiction
De M. C. Rintoul
Publié par Taylor & Francis, 1993
1184 pages



Fascinating and reliable, the Dictionary of Real People and Places in Fictionis an illuminating source for all students and teachers of literature, and for all those interested in uncovering the facts behind the fiction they read. In a single, scholarly volume, it provides intriguing insight into the influences upon over 300 authors by revealing the real identity of "fictional" people and places in American and British novels published in the nineteenth and twentieth centuries. Carefully and extensively researched by M.C. Rintoul, it contains several thousand identifications rooted in sound scholarship far removed from gossipy speculation. All the identifications are based on published statements in sources as varied as diaries, collected letters, journals, biographies and autobiographies, and newspapers. This valuable compilation of previously uncollected material makes the Dictionary of Real People and Places in Fictiona thorough and useful source. The dictionary is composed of three sections, each one alphabetically arranged and each one, in effect, acting as an index to the other two. In the first,Author Index, each author whose works are covered in the dictionary has an entry in which, work by work, the names of fictional characters and places and their real-life equivalents are given. A sampling of the authors included are Jane Austen, Saul Bellow, Lewis Carroll, Joseph Conrad, Charles Dickens, Elizabeth Gaskell, James Joyce, Rudyard Kipling, Gertrude Stein, and William Thackeray. In the second,Real Name Index, each fictional character and place is listed with its real-life equivalent and an excerpt from the substantiating source. Some examples of fictional characters listed in the dictionary include: Heathcliff in Wuthering Heights, Charlotte Bartlett inA Room with a View, Ursula Brangwen in The Rainbowand Lord Marchmain in Brideshead Revisited. In the third,Fictional Indexeach fictional name is given, with the author and work in which it appears and a cross-reference to the real-life person or place. The following are some of the real-life people paired with the novel they are fictionalized in: Ezra Pound inBid Me to Live, Vita Sackville-West inThe Flower Beneath theFoot, John Dos Passos inThe Sun Also Risesand Percy Bysshe Shelley inThe Aspern Papers. This book will be read and referred to by students and teachers of English literature, as well as literary biography enthusiasts.


JLB - 19.9.08


De gauche à droite
 





Extrait du documentaire de Philippe Collin "Dada à Paris, 1919"
réalisé en 1969.


JLB - 19.9.08


:: 17.9.08 ::

"Un temps à s'ouvrir les veines"
 


André Laude (en train de danser) par Christian Ducasse.
Merci à Guy Darol.


Je m’appelle personne

Je me hais et je veux mourir. Je me hais

et je veux mourir.

Fermez les yeux. Songez une dernière fois

à mon profil de poète grec,

dans la plus pouilleuse île.

Je serai, à partir de ce jour, ciel, ciel et ciel.

Ciel au-delà de vos folies meurtrières.

Je serai ciel. Je serai éternel.

(André Laude)


JLB - 17.9.08


:: 14.9.08 ::

"Du suicide envisagé comme offrande" (Nouvelle de D.F Wallace)
 



Le romancier David Foster Wallace s'est suicidé

Il était connu tout particulièrement pour son livre Infinite Jest, paru en 1996. David Foster Wallace a été retrouvé par sa femme vers 21 h 30 vendredi soir, pendu, dans leur maison, en Californie. Il avait 46 ans. Enseignant au Pomona College depuis 2002, il s'agit « d'une grande perte », estime le proviseur.Reconnu pour son humour décalé et son ambition, le premier roman The Boom of The System avait reçu un accueil très positif de la part du New York Times. En 1997, il reçut une forte subvention de la Fondation MacArthur, pour Infinite Jest, qui avait été classé parmi les 100 meilleures romans en anglais depuis 1923 à 2005.

Auteur aux multiples facettes, il avait également publié un essai sur l'US Open de tennis et tiré le portrait de David Lynch pour le magazine Première. Il enseignait la création littéraire à Pomona. « Enfin, chaque auteur souhaite que son livre change le monde, mais je suppose que j'aimerais savoir si le livre a ému les personnes. »

Au cours d'une de ses conférences, on retrouvera cette réflexion étrange : « Pensez à ce vieux cliché sur le fait d'être un excellent serviteur, mais un maître terrible. Cela, comme d'autres clichés, si fade et inexpressif en surface, montre de fait une grande et fondamentale réalité. C'est n'est pas toujours le fruit d'une coïncidence que les adultes qui se suicident avec une arme à feu se tirent dans la tête. Ils flinguent le terrible maître. » (Source : site "ActuaLittés")

Rigaut c'était en plein coeur. "Ce coeur, mon coeur qui ne bat que pour quoi!", écrivait-il.


JLB - 14.9.08


:: 13.9.08 ::

"Love is a dog from hell"
 



Dimanche 14 septembre 2008 à 18:00
Heure de fin : lundi 15 septembre 2008 à 01:00


Maison du Cercle Pan!
Adresse : 45 rue du faubourg du Temple
Ville : Paris, France
Voir le plan


JLB - 13.9.08


:: 7.9.08 ::

Chez Nora
 





JLB - 7.9.08


:: 5.9.08 ::

J'emmerde Le Monde
 


Emmanuel Bove et sa fille Nora, en 1924.

J'ai rendez-vous demain matin à la gare d'Austerlitz avec Olivier Gadet, directeur des éditions Cent Pages, auteur entre autres du fameux pamphlet J'emmerde Le Monde (le quotidien du soir) Nous devons passer la journée à Blois chez la fille d'Emmanuel Bove. Les éditions Cent Pages doivent rééditer l'un des plus beaux textes de Bove, Bécon-les-Bruyères, une monographie tout aussi ironique que poétique d'un non man's land de la banlieue parisienne. Rappelons également que les éditions Cent Pages ont publié en 2003, un florilège des écrits de Jacques Rigaut intitulé Le jour se lève ça vous apprendra. Epuisé.


JLB - 5.9.08


:: 4.9.08 ::

Lectures
 



Louis Scutenaire par Raoul Vaneigem
Poètes d'aujourd'hui, Seghers, 1991.

Abécédaire malveillant de Tony Duvert
Les éditions de Minuit, 1989.

Les Roueries de Trialph, notre
contemporain avant son suicide

de Charles Lassailly
Editions Sulliver, 2006.

André Breton et l'humour noir
Une révolte supérieure de l'esprit

de Christophe Graulle
Editions L'Harmattan, 2000.


JLB - 4.9.08

 

Boutique DADA

Archives Rigaut

02/2005
03/2005
04/2005
05/2005
06/2005
07/2005
08/2005
09/2005
10/2005
11/2005
12/2005
01/2006
02/2006
03/2006
04/2006
05/2006
06/2006
07/2006
08/2006
09/2006
10/2006
11/2006
12/2006
01/2007
02/2007
03/2007
04/2007
05/2007
06/2007
07/2007
08/2007
09/2007
10/2007
11/2007
12/2007
01/2008
02/2008
03/2008
04/2008
05/2008
06/2008
07/2008
08/2008
09/2008
10/2008
11/2008
12/2008
01/2009
02/2009
03/2009
04/2009
05/2009
06/2009
07/2009
08/2009
09/2009
10/2009
11/2009
12/2009
01/2010
02/2010
03/2010
04/2010
05/2010
06/2010
07/2010
08/2010
09/2010
10/2010
11/2010
12/2010
01/2011
02/2011
03/2011
04/2011
05/2011
06/2011
07/2011
08/2011
09/2011
10/2011
11/2011
12/2011
01/2012
02/2012
03/2012
04/2012
05/2012
06/2012
07/2012
08/2012
09/2012
10/2012
11/2012
12/2012
01/2013
02/2013
03/2013
04/2013
05/2013
06/2013
07/2013
08/2013
09/2013
10/2013
11/2013
12/2013
01/2014
02/2014
03/2014
04/2014
05/2014
07/2014
08/2014
09/2014
10/2014
11/2014
12/2014

 

 

Autre site du même auteur :

Emmanuel Bove,
la vie comme
une ombre

 

  

 

 

 

 

Powered by Blogger

 

Webdesign Emma Rebato - 2005