13.4.21

Dans la vitrine

 


Jacques Rigaut est à son insu (et probablement à l'insu de la rédaction) dans le magazine Télérama (page 9)  de cette semaine (N°  3717 du 10 au 16 avril 2021) avec en couverture une admiratrice de Jacques Rigaut, Louise Bourgoin pour la saison 2 d'Hippocrate. Merci à la librairie Tschann qui soutient ma biographie depuis sa parution. Une librairie légendaire comme Jacques Rigaut.  

29.3.21

On my radio

Le lundi 22 mars dernier sur les ondes de Radio Libertaire, j'évoquais la vie et l'oeuvre de Jacques Rigaut, dans le cadre de l’émission "Ondes de choc" animée par Jehan van Langhenhoven. Une émission dont le podcast est disponible en téléchargement sur sur le site de la radio .

24.2.21

Revue de presse (sans fin)

 




Belle et pertinente recension par Jean-Paul Goujon dans le dernier numéro de la passionnante et érudite revue Histoires littéraire. Note : concernant le manque de "transitions événementielles" il faut savoir aujourd'hui que ces "respirations" pour le lecteur dans un ouvrage sont souvent dictées par la charte graphique du service de fabrication de la maison d'édition et qu'elles sont parfois allégées pour éviter une trop importante pagination qui entraînerait des coûts supplémentaires dans le devis de fabrication. Une réduction de pagination qui nous a permis de négocier un cahier central iconographique de 16 pages et quelques illustrations hors cahier, véritables bonus pour le lecteur. Beaucoup de biographies aujourd’hui sont malheureusement publiées sans cahier iconographique.      

26.12.20

Crevé





Jacques Rigaut cité dans un article du Monde des Livres du 24 décembre 2020, à propos d’une biographie romancée de Crevel. Encore un effort camarades du Monde! Bonnes fêtes de fin d'années à tous!



14.12.20

Revue de presse (suite et fin?)

 


Magazine Le Point du 10 décembre 2020 n° 251 (p. 98)

Magazine L'Incorrect, décembre 2020, n° 37 (p. 80)







6.11.20

6 novembre

 


Le confinement n'allait pas m'empêcher d'aller déposer une fleur sur la tombe de Jacques Rigaut au cimetière de Montmartre, comme tous les 6 novembre de chaque année. Les fleuristes (commerces non essentiels selon nos gouvernants) étaient fermés, j'ai tout de même réussi à trouver une pensée, une fleur qui fait sens pour Lord Patchogue. J'ai profité de cette visite pour dire bonjour à un autre ami qui repose dans ce même cimetière, à quelques mètres de la tombe de Rigaut, qu'il considérait comme "le plus grand écrivain de tous les temps". Sur sa tombe de cet ami, j'ai trouvé un petit mot touchant qui lui était adressé. 









5.11.20

Demain...


"Demain, je me tue." Le 5 novembre 1929, Jacques Rigaut passait une dernière nuit blanche à Paris, avant de mettre fin à ses jours le matin du 6 novembre, dans sa chambre de la clinique du docteur Le Savoureux, à Châtenay-Malabry.