3.12.19

"Le cas Rigaut"


Entretien avec Romaric Sangars, magazine L'Incorrect, novembre 2019.



2.12.19

On my radio


La chronique de Gérard Guégan sur Radio libertaire

28.11.19

"La traque"


Belle mise à nu de Jacques Rigaut et de son biographe par Philippe Azoury dans le Vanity Fair de décembre 2019-janvier 2020.

19.11.19

"Le roman d'une génération"



Article d'Olivier Mony paru dans le quotidien Sud Ouest du 17 novembre 2019. 


"Le médecin de la société malade"



Théodore Fraenkel fut le médecin des surréalistes, Michel Bounan fut le médecin des situationnistes, dont celui de Guy Debord, qui en 1991 lui dédicacera ainsi son premier livre : "Pour Michel Bounan, "le médecin de la société malade" " Michel Bounan, auteur d'une quinzaine de livres nécessaires et indispensables publiés principalement aux éditions Allia est mort un 11 novembre... Une disparition ignorée par les médias, hormis l'annonce nécrologique et laconique, publiée dans Libération par son éditeur et un article dans Livres Hebdo (voir ci-dessous).  Ce silence de pleutres  n'aurait pas déplu à Michel Bounan, lui qui refusait toutes les demandes d'entretiens et de photographies. L'essentiel se trouve dans ses livres à lire et à relire, pour mieux comprendre les origines et les causes du désastre actuel. Remerciements à mon ami Henri Graetz qui m'a communiqué cette dédicace inédite de Guy Debord à Michel Bounan. 



"Pollutions chimiques et radioactives, déforestations massives, désertification accélérée des terres et disparition d'espèces vivantes à un rythme inconnu jusqu'alors, empoisonnement planétaire de l'air, de l'eau et des aliments, famines endémiques et épidémies nouvelles ne sont pas des "bavures" qu'on pourrait prévenir ou corriger. Elles résultent visiblement du fonctionnement normal de notre mode de production à son stade actuel et des exigences du marché dans notre civilisation. (...) D'autres s'offensent de la présence, de plus en plus visible dans nos villes, de ceux qu'on appelle les nouveaux pauvres, ainsi que du développement considérable, à l'échelle mondiale, des mégapoles de la misère et de la vie de cloporte qu'y mènent leurs occupants. Ils s'épouvantent d'apercevoir, au-dessus de ces cloaques, la puissance apparemment incontrôlable d'oligarchies financières armées de nouveaux moyens médiatiques et informatiques leur permettant de créer les événements dont elles ont besoin, de fabriquer les réactions publiques qui les servent et de contrôler sans partage la totalité de la vie sociale moderne. (...) L'escroquerie est devenue un sport estimable et majoritairement admiré. Aucun scandale politico-financier, aucune émeute à l'échelle du pays, ne provoquent la démission d'un ministre. Et même une condamnation infamante par un tribunal correctionnel n'interrompt pas la carrière d'un homme politique." (Michel Bounan)


"MICHEL BOUNAN EST MORT. C'EST UNE GRANDE PERTE POUR LA PENSÉE HONNÊTE (quasiment disparue de la surface du globe). " (Henri Graetz)  

"Essayiste polémiste, théoricien du désastre, proche de Guy Debord, le docteur Michel Bounan avait 77 ans.

Le docteur Michel Bounan est décédé le 11 novembre dernier a-t-on appris par son éditeur, Allia. il avait 77 ans.

Il a publié une quinzaine d'ouvrages de 1990 à 2015. Avec Le temps du sida (1991), il avait émis une hypothèse contestée sur les origines du Sida, maladie de son temps liée à la pollution radio-active, la chimie agro-alimentaire, la médecine moderne et des réactions émotionnelles, c'est-à-dire autant de facteurs dont le virus est le vecteur. Son livre, qui avait entraîné une vive polémique à l'époque, participe ainsi à l'idée que le VIH n'est pas seul responsable du Sida.

De même avec L'art de Céline et son temps (1997), l'auteur explique comme l'auteur de Voyage au bout de la nuit était un agent provocateur et son antisémitisme une simple manipulation politique. L'auteur offre une lecture politique de l'antisémitisme, dont il montre le rôle qu'il joue dans les sociétés modernes, notamment pour servir de bouc-émissaire et consolider la stabilité d'un Etat autoritaire.

Provocateur et se revendiquant situationniste (Incitation à l'autodéfense, 1995), Michel Bounan, proche de Guy Debord, avait abordé l'idée d'un désastre global à travers différents aspects: politique (L'Etat retors, 1992 ; Logique du terrorisme, 2003), écologique (La vie innomable, 1993), social (Sans valeur marchande, 2000), historique (La folle histoire du monde, 2006 ; L'or du temps, 2015). Il a aussi préfacé l'essai de Pierre Louÿs, Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation (1992) et la réédition du livre ésotérique de René Alleau, Alchimie." (Livres Hebdo)


12.11.19

La neige


Je vous donne rendez-vous ce vendredi 15 novembre à 19H à la librairie L’Écume des pages. La météo annonce de la neige. C'est parfait. Dans un de ses textes, Jacques Rigaut évoque magnifiquement la neige à New York : "La neige emprunte sa couleur à chaque quartier. Si la neige s’entrouvre doucement ce n’est que pour laisser passer un ascenseur."

9.11.19

Désir vs plaisir


Joli lapsus dans Le Figaro littéraire du 7 novembre 2019

Soirée du 6 novembre 2019




Soirée riche en émotions le 6 novembre 2019 à la Maison de la Poésie. Merci à Yann Kerninon et Philippe Languille qui m’ont accompagné avec brio sur scène. Merci à la merveilleuse Alexandra Stewart qui nous a confié ses souvenirs du tournage du Feu follet. Merci au public venu en nombre pour fêter cet anniversaire rigaltien. Enfin, merci à tous les amis présents pour leur soutien et encouragement. Ceux qui n’ont pas pu venir ou qui n’ont pas pu acheter le livre (les libraires apparemment se couchent tôt), je leur donne rendez-vous le 15 novembre à L’Ecume des pages.

6.11.19

Date anniversaire


(6 novembre 1929 - 6 novembre 2019)

30.10.19

(6 novembre 1929 - 6 novembre 2019)



Petite piqûre de rappel pour la soirée Jacques Rigaut du 6 novembre 2019 à la Maison de la Poésie. Nous fêterons (entre autres) l'anniversaire des 90 ans de la mort de Rigaut. Il est conseillé de réserver son billet sur le site de la Maison de la Poésie. A très bientôt!

24.10.19

Jour J

Magazine Lire novembre 2019


Les Inrockuptibles du 23 octobre 2019


La biographie de Jacques Rigaut est disponible aujourd'hui dans toutes les librairies de France et de Navarre. Champagne! Merci pour votre patience.




19.10.19

Switzerland


Les Suisses dégainent les premiers... première rencontre-signature à Genève le samedi 26 octobre à la mythique librairie Le Rameau d'Or. Scoop : Annie Le Brun sera du voyage. On vous attend donc au bord du lac Léman pour une causerie et un verre de Dôle blanche ou de Petite Arvine. A tout de bon! comme on dit en Suisse. 

Revue de presse

Livres Hebdo du 18 octobre 2019







Technikart n° 235, octobre 2019


4.10.19

Teaser


Dans sa rubrique "En toutes confidences", Le Figaro littéraire du 3 octobre 2019 annonce la parution de la biographie. 


27.9.19

Quand Jacques rencontre Bret


"Je ne veux pas de l'amour. Si je me mets à aimer des trucs, je sais que ça va être pire, que ce sera encore une chose qui me causera du souci. Tout est moins douloureux quand on n'aime pas."
"Moins que zéro" (1986)  Bret Easton Ellis


25.9.19

A l'encan



« Laisser le livre ouvert sur la table. Ne pas brûler une lettre, ne pas déchirer un papier, surtout ne pas tirer sur la banque. S’il en était convenu, donnez un coup de téléphone le, les derniers. Mais, à l’heure décidée, toutes choses en état, prendre son chapeau, le pardessus qu’indique la saison, sortir. Sortir, comme on sort chaque jour avec rien de plus que ce qui est utile pour la journée. Disparaître. Se perdre. Prendre le métro […] gagner un quartier excentrique […]. Une chambre. C’est là. Là, désormais s’attacher là »…

Écrits, éd. Martin Kay, Gallimard 1970, p. 105.


« New York, longue ville sans mystère, déchiffrable autant que ses rues aménagées pour les courants d’air. […] Si vous êtes pressé, prenez plutôt une voiture de pompier. Ceux-là ne s’ennuient pas, la ville est faite pour eux. Pour un mouchoir qui brûle, ils dévalent le long de la ville, doublent à droite, doublent à gauche, et si les autres voitures ne se rangent pas assez vite, montent sur les trottoirs, je préfère mourir brûlé. L’Amérique est belle aux épaules et aux jambes, mais un soutien-gorge s’ajoute à sa nudité comme le poil ou comme l’ongle »…

Écrits, éd. Martin Kay, Gallimard 1970, p. 44.




Deux feuillets manuscrits (non inédits) de J.R. en vente le 3 octobre à 14H chez ADER Nordmann.
Pour consulter le catalogue en ligne, c'est ici. 


21.9.19

"Vous êtes tous des poètes et moi je suis du côté de la mort."



Quand Olivier Chaudenson, le directeur de la Maison de la Poésie m'a demandé de choisir une date pour une soirée d'hommage à Jacques Rigaut, j'ai choisi évidemment le 6 novembre qui par chance était encore disponible. Le 6 novembre 2019, ce sera l'anniversaire des 90 ans de la mort de Rigaut. Cette soirée hommage sera animée par le philosophe, écrivain, cycliste, prestidigitateur, musicien et dandy aux influences dadaïstes, Yann Kerninon. J'en profite pour le remercier d'avoir accepté mon invitation. Merci également à la comédienne Alexandra Stewart, l'inoubliable Solange, partenaire de Maurice Ronet dans "Le Feu follet", qui viendra évoquer ses souvenirs de tournage de ce film désormais mythique, dont des extraits seront projetés lors de cette soirée. Le comédien Philippe Languille lira également des extraits de textes de Jacques Rigaut. Il y aura d'autres surprises... Je vous conseille de réserver d'ores et déjà vos billets sur le site de la Maison de la Poésie, il n'y a que 160 places prévues.  


13.9.19

Philippe Pascal (1956-2019)


"Essayez, si vous le pouvez, d’arrêter un homme qui voyage avec son suicide à la boutonnière."

23.8.19

Épreuves




Avec les épreuves brochées, le livre commence à prendre forme... Émotion. 

15.8.19

24 octobre


Tout vient à point à qui sait attendre. Parution le 24 octobre.


24.7.19

D. DAY



Sonnez trompettes!Battez tambours! C'est aujourd'hui que "Pieces of My Life", le film de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve sur l'ami Daniel, sort sur grand écran! Une sortie nationale! Une visibilité largement méritée. Profitez de cette chaleur de bête pour vous enfermer dans une salle de cinéma (climatisée). Voici la liste des salles qui accueillent cette pépite.  






23.7.19

Save the date




"A côté de la valise, posé sur la table, le revolver (et le carnet d'Alain à la page du 23 juillet, date cernée d'un coup de crayon comme sur la glace. [gros plan coupé au montage]
(...) Nouveau plan sur lui face à la grande glace sur laquelle est inscrite l'inscription "23 juillet". Il se rase au rasoir électrique avec soin."

23.6.19

"Love to be sold" (JR)





Paul Destribats (1926-2017) fut LE collectionneur de dada et du surréalisme. Il faisait partie de ces rares collectionneurs qui ouvrent leurs portes aux chercheurs afin qu'ils puissent consulter leurs trésors accumulés au fil du temps. Au début de mes recherches, il m'avait reçu chez lui pour me montrer un manuscrit de Rigaut, l'un des plus importants en terme de pagination, qui sera vendu aux enchères prochainement chez Christie's, avec le reste de cette magnifique collection d'une vie. C'est chez lui également que j'avais découvert cette émouvante lettre de Paulhan qui écrit que l'œuvre de Rigaut "mérite de rester." A l'époque, le collectionneur ne devait pas encore avoir acheté ce bel envoi de Breton à Rigaut dont j'ignorais l'existence. Concernant le manuscrit de Rigaut, le catalogue indique qu'il est inédit. C'est une erreur. Il a été publié sous le titre de "Madame x" dans les Ecrits par Martin Kay, parus chez Gallimard en 1970. Une erreur qui depuis a été rectifiée dans le catalogue en ligne. Cette vente qui se déroulera sur trois jours (3,4 et 5 juillet) avec trois (superbes) catalogues, propose 607 lots de rêve pour les amateurs et passionnés, parmi lesquels on trouve entre autres les sublimes et poignants dessins de Léona Delcourt qui inspira le personnage de Nadja à Breton, un ensemble consacré à Arthur Cravan (lettres autographes et collection de la revue Maintenant), un des dix exemplaires de tête de la première édition des Lettres de guerre de Jacques Vaché, et un ensemble consacré au Manifeste du surréalisme (épreuves corrigées, feuillets manuscrits, collages, etc.). Si vous n'avez pas les moyens financiers pour vous offrir une de ces merveilles, vous pouvez toujours vous procurer les trois catalogues de la vente disponibles en ligne pour la modique somme de 65 euros. Les catalogues sont les seules traces des collections qui restent après la dispersion...     

27.5.19

Photographie inédite




Une (magnifique) photographie inédite de Jacques Rigaut en compagnie de Tristan Tzara, prise par Man Ray en 1921, trouvée dans le (très touffu) catalogue des collections en ligne du musée national d'Art moderne (MNAM). Les deux autres personnages présents sur cette photographie sont non identifiés, pourtant celui qui nous tourne le dos me semble familier...  Tzara semble très concentré, comme s'il jouait aux échecs, mais l'objet posé devant lui semble être une sorte de maquette.   

P.S. : Merci au perspicace Fabrice Lefaix qui m'a signalé que Tzara selon sa posture était probablement sur le point de lancer des dés. Effectivement, en agrandissant l'image, on aperçoit les dés... Rigaut adorait jouer aux dés. 

21.5.19

La Poulido

Au début des années 20, les parents de Jacques Rigaut s'installèrent dans les hauteurs de Nice avec leur fils Pierre pour cultiver des œillets. Lors de ses voyages en Europe, Rigaut venait leur rendre visite en compagnie de sa riche épouse américaine. Après la mort des parents, Pierre Rigaut y vécut dans le culte de son frère Jacques. Quelques mois après le décès de Pierre Rigaut, au début des années 60, Martin Kay se fit ouvrir la maison par le métayer. Une chambre était dédiée à Jacques Rigaut avec un secrétaire chinois laqué dans lequel Martin Kay trouva des manuscrits inédits de Jacques Rigaut qu'il s'empressa de retranscrire. Bien lui en a pris, toutes les archives de la ferme, dont les manuscrits, seront dispersées plus tard lors d'une vente aux enchères à Nice. Photo : La Poulido propriété horticole des parents de Jacques Rigaut.

22.3.19

La moitié de J.R.


Le négatif d'une photo inédite où figure la moitié de Jacques Rigaut est actuellement en vente sur eBay au prix de 400 euros. Le vendeur que j'ai contacté me dit qu'il a trouvé ce négatif sur un "marché aux puces" sans autres objets reliés à Rigaut. Sur sa page eBay, le vendeur propose un tirage de ce négatif avec cette légende :  "Négatif 12 cm x 7 cm d'époque. De droite à gauche: Picabia, baronne Double , Germaine Everling, et Jacques Rigaut (la moitié !)." Je confirme qu'il s'agit bien de Jacques Rigaut et de Jeanne Double-Lecomte du Nouÿ. L'enfant qui est derrière elle est son fils, Philippe Lecomte du Nouÿ que j'avais rencontré à New York lors de mes recherches. Par contre, j'ai un doute pour Francis Picabia et Germaine Everling... Merci à @kaassassuk pour m'avoir signalé la présence de ce document sur eBay. 

17.3.19

Le grantécrivain


« Le grantécrivain est un poète maudit qui fait de vieux os. » Dominique Noguez, 1942-2019. 

J'ai pris cette photographie de Dominique Noguez et Michel Houellebecq fin juillet 1999, lors d'un week-end à La Baule. C'était le temps de l'amitié, puis ce fut "l'agonie des amitiés", expression utilisée par Philippe Soupault à la fin du mouvement Dada. A l'occasion de la parution de mon "Salut à Jacques Rigaut" dans La Nouvelle Revue française en octobre 2004, Dominique s'était donné la peine de m'écrire pour me dire de manière amicale qu'il faisait partie de ceux qui se souciaient de Jacques Rigaut. C'est avec tristesse que je vais devoir ajouter une petite croix aux côtés de son nom dans la longue liste des remerciements de la biographie de Jacques Rigaut. 





28.2.19

28 février


Daniel Darc / Pieces of my life from S & Co on Vimeo.

En ce jour anniversaire de la disparition de Daniel Darc, laissez-moi vous présenter "Pieces of my life", ce très beau et forcément émouvant documentaire de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve avec en fils conducteurs, Marc Dufaud lui-même, Frédéric Lo, celui qui a contribué à la résurrection musicale de Daniel avec l'album "Crèvecœur" et Georges Delaney Blue (Betzounis) le complice et ami de toujours. Le film qui a pu voir le jour grâce à un financement participatif contient de nombreuses archives inédites. Il a été présenté en première mondiale le 15 février 2019 dans le cadre du festival Fame à la Gaité Lyrique et a obtenu le Prix du public. Les réalisateurs et leur producteur sont à la recherche de distributeurs pour que le film soit diffusé en salle sur grand écran. Il le mérite.   

10.2.19

Todos os Espelhos Refletem Meu Nome



Décidément,  les Brésiliens ne sont pas indifférents à la prose aphoristique de Jacques Rigaut. Dans le post précédent, j'évoquais une thèse brésilienne consacrée à Lord Patchogue et voici qu'une troupe de théâtre de Betim (j'avoue que j'ai dû consulter Wikipédia pour savoir où se trouve cette ville de la région de Belo Horizonte) s'est inspirée des textes de J.R. pour créer une pièce intitulée "Todos os Espelhos Refletem Meu Nome" (Tous les miroirs reflètent mon nom). Plusieurs représentations de cette pièce seront données durant le mois de février 2019.

"Basé sur le travail de Jacques Rigaut, la pièce écrite et dirigée par Marcel Luiz apporte des moments de réflexion sur la décision d'un homme. "Tous les miroirs reflètent mon nom"  est la première pièce mise en scène par la compagnie betinense grupatum. Le directeur Marcel Luiz (qui signe également le texte du spectacle) dépeint avec beaucoup de légèreté les dernières années de vie du poète français Jacques Rigaut, et se promène par ses désirs et ses divagations sur le suicide." (Traduction Google donc approximative)